Rechercher

L’écriture, une thérapie pour la fin de vie.

Dernière mise à jour : mars 30

Biographe et écoutante à l’hôpital, Xavière Pradel, partenaire de Temps de Bonheur, accompagne les personnes en fin de vie dans la rédaction de leurs mémoires (en quelques feuillets ou livre complet).

Dans le cadre des soins palliatifs, l’écriture biographique prend toute sa place et représente une véritable thérapie.

Pour la personne qui en bénéficie, se remémorer ses souvenirs lui permet de rompre temporairement avec la maladie, de s’échapper de son quotidien. Ce voyage dans le temps l’aide à se considérer non plus seulement comme une personne malade ou âgée mais comme un être à part entière, avec toute sa valeur. Porteur de sens, son projet de transmission lui donne la possibilité d’être vivante jusqu’au bout et de vaincre la peur d’être oubliée.

Outre le bénéfice direct pour la personne en fin de vie, le récit biographique aide également les proches à surmonter leur deuil. Quelque part, à portée de main, les paroles du défunt restent accessibles à tout moment. Il leur suffit de relire quelques lignes pour entendre la voix de leur cher disparu, pour le sentir encore présent à leurs côtés et s’en trouver réconfortés.



71 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout